Jumelages vidéo – Mme Luce Marquis

1252146Pentadécagone, organisée par le Bureau des regroupements des artistes visuels de l’Ontario (BRAVO), projette en boucle les vidéos de dix artistes de la région – la moitié d’entre eux étant d’origine africaine.

« Il y a un an, le directeur du regroupement Yves Larocque nous a proposé de nous jumeler avec un artiste africain de notre choix, raconte la peintre Luce Marquis, également enseignante à l’école secondaire publique De La Salle.  Chacun devait produire une vidéo avec son partenaire. » Une façon de sortir les membres du regroupement de leur zone de confort, la plupart d’entre eux n’ayant jamais travaillé avec ce médium.

Après une formation auprès de l’artiste vidéaste Izabel Barsive, Luce Marquis choisit de travailler en binôme avec une autre consoeur peintre, Aminata Farmo, d’origine nigériane.

Leurs deux vidéos, mises en parallèle dans l’exposition, jouent la partition des oppositions: d’un côté, la musique folklorique, les couleurs saturées, la mise en scène d’un burger dévoré chez Aminata Farmo; de l’autre, la silencieuse et éthérée sortie de Luce Marquis au zoo de Montebello, où elle nourrit patiemment des biches sous une lumière surexposée.

Déchirement, ainsi s’intitule leur projet où l’une questionne son attachement à ses racines africaines dans un pays où la vache est sacrée tandis que l’autre, végane militante, célèbre son amour des bêtes et cherche à recréer un univers de douceur, « abri psychique » où l’artiste aime à se retrancher.

Toutes les vidéos de cette exposition parlent d’histoires intimes, posent une réflexion sur soi et les autres. Il n’est pas rare de retrouver des photos de famille exhumées, archives personnelles mises en scène à l’écran.

Pour y aller:
Quand: Jusqu’au 9 septembre

Où: Voix Visuelle, 67 avenue Beechwood

Renseignements: 613-748-6954